Le réseau national immobilier 100% Expert
24 déc

Comment achèterez-vous un appartement à Saint-Martin-d’Hères en 2018 ?

74©-marog-pixcells-copy

Vous souhaitez acheter un appartement à Saint-Martin-d’Hères ? Alors que la tendance sur les taux de crédits immobiliers s’est inversée et qu’ils ne cessent de monter de façon lente, mais continue, que faut-il attendre de 2018 ? Faisons le point.

Recentrage du PTZ et du dispositif Pinel, suppression des APL Accession, réforme des HLM, tout ou presque a été envisagé par le gouvernement ces derniers mois pour réformer le marché du logement. Plusieurs idées avancées ont fini par être abandonnées ou modifiées face aux levées de boucliers qu’elles ont entraînées. Seule la loi de Finances définitive, validée par le Conseil Constitutionnel, indiquera ce qui changera. Mais quel que soit le résultat final, 2018 sera une année certainement moins bonne pour le marché de l’immobilier que l’année 2017. Dans ce contexte, le courtier Cafpi a défini plusieurs hypothèses pour le marché du crédit immobilier, mais, selon le courtier expérimenté, 2018 devrait être une très bonne année. C’est donc le moment de songer à acheter un appartement à Saint-Martin-d’Hères !

Cafpi imagine qu’au cas où les réformes inciteraient les particuliers à lancer leurs projets immobiliers et ne désolvabiliseraient pas une partie de la clientèle, 160 milliards d’euros de crédits immobiliers devraient être distribués en 2018 pour l’accession à la propriété. « Ces chiffres sont proches de nos prévisions cette année à 163 milliards », précise Philippe Taboret, le directeur adjoint.

Rappelons que la hausse des taux entamée il y a un an est légère. Après des taux historiquement bas (1,18% sur 20 ans en octobre 2016), ils n’ont cessé de se relever très, très lentement. « Cette hausse est légère, mais continue depuis un an, indique Philippe Taboret. La politique menée par la Banque Centrale Européenne, et les politiques commerciales des banques ont contenu tout risque de hausse brutale. » Ainsi en octobre 2017, les emprunteurs pouvaient encore bénéficier de 1,45% sur 20 ans. « Cela reste exceptionnel », explique Philippe Taboret. Les prévisions du courtier envisagent, sauf événement imprévu, que les taux devraient atteindre les 2% sur 20 ans d’ici la fin de l’année 2018, soit le même niveau qu’en janvier 2016.

O.D. / Bazikpress © marog-pixcells

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée